Mardi 20 Aot 2019 +41 21 588 11 90 Rejoignez-nous sur Facebook !

Pierre naturelle, marbre salle de bain

Carrelage de salle de bain en marbre ou pierre naturelle

Dans un habitat, la pièce où le carrelage est un must, c’est bien la salle de bain. En effet, les projections d’eau répétées endommageraient assurément tout revêtement autre que les carreaux. Sans oublier les vapeurs d’eau créées par la différence entre la température ambiante de la salle de bain et l’utilisation d’eau chaude, et aussi l’utilisation de produits de nettoyage et des produits cosmétiques. Le carrelage pour salle de bain ne concerne pas uniquement le sol, mais aussi les murs. Cela multiplie les possibilités pour créer un style de salle de bain personnalisé, puisque vous pouvez différencier le revêtement mural avec des couleurs, des motifs et des dimensions différentes. Par contre, le choix du carrelage au sol est plus restreint en raison des risques de glissement et de mauvaise étanchéité.

Résistance à la glissance

Cela vous est peut-être déjà arrivé de glisser en posant vos pieds sur le sol de votre salle de bain. En fait, les chutes par glissement sont les accidents les plus fréquents dans les pièces revêtues de carreaux. Cela ne concerne pas uniquement les résidences de particuliers, mais également les bâtiments à usage collectif et industriel. Lors du choix de votre carrelage de salle de bain, informez-vous sur le paramètre de glissance. Pour les salles d’eau, les normes de l’Union Européenne en la matière recommandent des carrelages à adhérence élevée de groupe B pour l’indice à pieds nus, une adhérence de coefficient R10 ou R11 à pieds chaussés. Ces indices sont calculés sur le plan d’inclinaison du pied par rapport au sol. Dans les conditions de pieds nus, les groupes sont désignés par les lettres A pour adhérence moyenne (≤12°), B (≤ 18°) et C (≤ 24°) pour une forte adhérence.  Pour le coefficient à pieds chaussés, cela s’échelonne de R9 à R13, ce dernier offrant la plus forte adhérence.

Question d’étanchéité

La question de l’étanchéité ne concerne pas directement les carreaux utilisés, mais plutôt l’infiltration de l’humidité à travers les joints les séparant. L’humidité attaque donc le support du carrelage (souvent en plâtre), qui va se déformer et provoquer des décollements de carreaux, sans oublier des détériorations possibles au niveau des murs et du sol. Cela suppose une protection préalable avant la pose du carrelage en salle de bain. Parmi les solutions disponibles, il y a les membranes d’étanchéité qui sont installées sous le carrelage à l’aide d’un mortier qui joue en même temps le rôle de colle pour la pose des carreaux. Une seconde alternative serait d’utiliser les systèmes d’étanchéité liquide, qui sont enduits en deux couches sur les parois à carreler. Et enfin, lors de la pose du carrelage, pensez à choisir une colle bien étanche pour boucler le tout.

Pour ces questions de sécurité, nous proposons spécialement la salle de bain en marbre qui répond à ces normes, en plus de donner un style de luxe par sa brillance. Encore des questions concernant le carrelage de salle bain ? Contactez-nous pour obtenir des réponses satisfaisantes et personnalisées.

Bonjour je m'appelle Eric. Si vous avez besoin d’aide, d’un avis de professionnel ou une simple question à poser, n’hésitez pas à nous contacter dès maintenant. A bientôt !
Contact - Devis Gratuit